News

Immobilier : L’Anpme s’attèle pour la restructuration des entreprises du secteur au Bénin

L’Agence nationale des petites et moyennes entreprises (Anpme) a organisé une séance d’échanges avec les acteurs du secteur immobilier ce lundi 21 décembre 2020. Cette rencontre a permis de jeter les bases pour une transformation structurelle du secteur.

La crise du COvid-19 n’a pas épargné le secteur de l’immobilier au Bénin. Dans sa récente enquête sur le secteur, l’Anpme a noté une baisse du chiffre d’affaires au cours des deux premiers trimestres de l’année 2020. L’étude menée dans les communes d’Abomey-Calavi, Cotonou et Porto-Novo révèle un manque de professionnalisme, une absence de vitrine nationale, un manque d’organisation et d’accompagnement. « Seulement 2 entreprises sur les 143 enquêtées ont un service juridique ou, disposent d’un conseil. 85% des entreprises sont dans l’informel et 68,53% des entreprises individuelles », a expliqué Nadine Sodohoue Dégila, chef département formation et suivie évaluation de l’Anpme. Pour corriger le tir et participer au développement du secteur, l’agence a lancé un processus de transformation et de restructuration en faveur de toutes les entreprises immobilières du Bénin. Pour le représentant du Directeur général, Anicet Koupaki, l’objectif de la rencontre, c’est d’amener les Pme à une certaine transformation. Il a exhorté les participants à donner le maximum pour faire avancer les choses.

Dans sa présentation, Nadine Sodohoue Dégila a exprimé les attentes de l’agence pour redorer le blason de ce secteur phare du Bénin. Il s’agira d’accompagner les Pme à la formalisation, de les assister pour la mise en place des services vitaux de l’entreprise et de les aider à obtenir des financements. La feuille de route est constituée d’un protocole d’accord avec les promoteurs désireux d’être accompagnés vers une structuration, des programmes de renforcement de capacités, de coaching et de suivi. Le Vice-président de l’Association nationale des agences immobilières du Bénin, Justin Adikpéto après avoir reconnu l’importance de l’initiative de l’Anpme a promis faire le nécessaire auprès de ses pairs pour la concrétisation des objectifs. « Nous sommes prêts à nous associer avec l’Anpme pour une adhésion maximale des agences et pour la vulgarisation des lois qui régissent le secteur », a-t-il dit. Les conditions sont donc réunies pour rendre plus crédible le secteur immobilier du Bénin à travers la formalisation, la digitalisation et l’accès au financement.

 

Source: La Rédaction du Journal L'Economiste